L’empreinte des tueurs

Inspiré d’un fait divers survenu en Allemagne en 2007, cette fiction palpitante retrace la collaboration des polices italiennes et allemandes plongées dans l’univers trouble de la mafia calabraise.

Dans une petite ville allemande, Antonio Russo quitte sa pizzeria en compagnie de quatre de ses employés lorsque deux hommes font irruption, armes au poing, et ouvrent le feu sans leur laisser la moindre chance. Dépêché sur les lieux, Ingo Thiel, agent de la criminelle aussi rusé qu’expérimenté débute une enquête qui le mène rapidement sur la piste de la ndrangheta, la mafia calabraise. Contraint de collaborer avec la police italienne et déconcerté par la peur que la mafia inspire dans les rangs des carabinieri, Ingo Thiel doit démêler un véritable écheveau d’implications internationales.

Deux ans après son téléfilm Un enfant disparaît, le réalisateur germanique Urs Egger revient avec une nouvelle enquête criminelle allemande. Il s’attaque cette fois au règlement de comptes perpétré en 2007 dans la ville de Duisbourg, une affaire de vendetta au sein de la mafia calabraise. Cet épisode sanglant marqua la fin d’un accord tacite de non-agression en Allemagne scellé par les clans de la ndrangheta afin de pouvoir y blanchir en toute quiétude leur argent sale. Cette plongée dans la vie mafieuse italienne d’outre-Rhin permet, grâce à la fiction, de mieux saisir les rouages de la coopération interétatique des polices.

 

 

Be the first to comment

Leave a Reply

L'indirizzo email non sarà pubblicato.


*


Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.