Patricia Tomaino Ndam Njoya présente «Les Coquelicots de l’Espoir»

Journalducameroun.com ELLE A dédicacé son livre jeudi 14 juillet 2016, dans les locaux de l’ambassade d’Italie à Yaoundé «Les Coquelicots de l’Espoir». C’est le titre du livre écrit par l'Honorable Patricia Tomaino Ndam Njoya qui a été dédicacé le jeudi 14 juillet 2016 à Yaoundé. Cette dédicace a eu lieu dans les locaux de l’ambassade d’Italie au Cameroun en présence de S.E Samuela Isopi. Dans son livre, l’auteur évoque profondément la vie de son grand-père, Tomaino Angelo, l’italien-bamoun qui a marqué son temps dans le Noun. C’est une histoire singulière. Une histoire à la fois impressionnante et émouvante.

Histoire d’Angelo Tomaino (Tonino). C’est l’histoire d’un citoyen italien né en Calabre en 1904 et qui, pendant la deuxième guerre mondiale, se fait prisonnier en Lybie. Au sortir de prison, il va se retrouver au Cameroun et à Foumban. Très facilement, il va s’y adapter malgré les soubresauts de tout ordre, et trouver une âme sœur avec qui, il fonde une grande famille. « Les coquelicots de l’Espoir » de Tomaino Hermine Patricia Ndam Njoya revient donc sur cette histoire atypique, dans un ouvrage relativement explicite, écrit dans un français assez digest, pour non seulement présenter celui dont tous s’accordent sur son caractère humain, son altruisme et sa perception simpliste de la vie, mais aussi et surtout, interpeller la conscience collective sur la nécessité de refaire l’histoire qui nous amène à chaque fois de comprendre le lien qui existe entre toute l’humanité.

Publié aux éditions de Lions University Press, l’ouvrage volumineux de 278 pages a tout d’un chef d’œuvre. L’histoire dans ce livre est racontée en deux parties. La première partie en Italie c'est-à-dire la citée d’origine du personnage principal de ce roman, et la deuxième partie bien entendu à Foumban, cette ville adoptive du héros. On y retrouve les thèmes aussi divers que variés tels : Accouchement difficile ; A dieu Maman ; Une étoile sur le chemin ; Le tournant à 180° ; Choisit-on son destin ? Merci pour tout Erminia ; Toute une nuit, toute une vie ; Petit déjeuner à la chefferie ; La goyave et le fagot de bois ; Na nji-la mère des jumeaux…

S.E Samuela Isopi, ambassadrice d’Italie au Cameroun, particulièrement attentive au cours de cette dédicace qui a mobilisé grand monde, a laissé entendre que le livre sera traduit en langue italienne. Petite biographie de l’auteur Née à Yaoundé dans la capitale politique camerounaise, Tomaino Hermine Patricia passe son enfance entre Yaoundé et Foumban.

Elle fait ses études secondaires au Lycée Bilingue Sultan Ibrahim Njoya, études sanctionnées par l’obtention du Baccalauréat qui lui ouvre grandes, les portes de l’Université de Yaoundé d’où elle obtient la Licence et la Maîtrise en Droit public. C’est donc une femme à la tête pleine qui entre dans la vie active et marque les points depuis la coordination générale de l’Ecole Africaine d’Ethique dans le cadre de laquelle vont naître successivement le Mussée Ecole Galerie Manunshi, la Fondation Vivi… Députée à l’Assemblée nationale du Cameroun depuis 2007, l’honorable Tomaino Hermine Patricia Ndam Njoya, par ailleurs porte-parole des députés UDC au palais des Verres de Ngoa Ekélé, anime le programme HACI (Hope for Africa Children Initiative), en appui aux enfants victimes du Sida. Elle fait partie des élus qui ne se laissent point marcher dessus. Son action portant sur le respect de l’égalité du genre, la liberté, la justice, l’égalité en droits et en devoirs pour tous. Dans sa carrière d’écrivain, Tomaino Hermine Patricia Ndam Njoya compte déjà des ouvrages parmi les plus sollicités, à l’instar de : L’enfer rose, publié aux éditions Harmattan, pour ne citer que celui-là

Be the first to comment

Leave a Reply

L'indirizzo email non sarà pubblicato.


*