Brésil: arrestation d'un baron de la drogue, lié à la Ndrangheta

La poli­ce bré­si­lien­ne a arrê­té diman­che dans une vil­la près de Rio de Janei­ro un tra­fi­quant de dro­gue con­si­dé­ré com­me le respon­sa­ble de l'envoi de cocaï­ne vers l'Europe pour le comp­te de la plus gran­de fac­tion cri­mi­nel­le du pays. André de Oli­vei­ra Mace­do, dit André do Rap, «a été repé­ré diman­che matin dans une vil­la de luxe à Angra dos Reis», une cité bal­néai­re à 150 km de Rio, a annon­cé le Secré­ta­riat à la Sécu­ri­té de Sao Pau­lo, où a été menée l'enquête qui a con­duit à son arre­sta­tion. Un héli­cop­tè­re et un yacht de luxe ont été sai­sis par les poli­ciers à pro­xi­mi­té de la vil­la.

D'après les enquê­teurs, André do Rap était un des prin­ci­paux chefs du Pre­mier Com­man­do de la Capi­ta­le (PCC), une puis­san­te fac­tion cri­mi­nel­le née dans les pri­sons de Sao Pau­lo. En lien étroit avec la mafia cala­brai­se Ndran­ghe­ta, il super­vi­sait l'envoi de cocaï­ne vers l'Europe via le Port de San­tos, le plus impor­tant d'Amérique Lati­ne. Les sai­sies de cocaï­ne ont pra­ti­que­ment dou­blé au Bré­sil au pre­mier seme­stre par rap­port à la même pério­de de l'année der­niè­re, tota­li­sant plus de 25 ton­nes. En juil­let, deux mem­bres pré­su­més de la Ndran­ghe­ta ont été arrê­tés à pro­xi­mi­té du port de San­tos. D'après la poli­ce fédé­ra­le bré­si­lien­ne, la mafia cala­brai­se con­trô­le­rait «40% du trans­port mon­dial de cocaï­ne, dont elle est le prin­ci­pal impor­ta­teur vers l'Europe».

Le Figa­ro avec AFP, 15/09/2019

Be the first to comment

Leave a Reply

L'indirizzo email non sarà pubblicato.


*


Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.